Elli Medeiros , rencontre Etienne Daho

ELLI MEDEIROS
Son Nouvel Album
J’avoue j’étais un peu sceptique avant la première écoute, un peu beaucoup moins à la seconde et
oui il s’agit là d’un excellent disque. Ho pas tout à fait du style de ce que j’écoute habituellement, mais certains morceaux s’en raprochent plus qu’un peu.
Le premier titre déjà , ici aussi une hésitation je craignais qu’il s’agisse du morceau racoleur destiné à faire passer tout le reste de l’enregistrement.
Que Neni, Que Neni ( je la repete je l’aime bien cet expression rigolote), “Souleve Moi” qui ouvre le bal a certes toutes les qualités, trés rock, vif, des paroles rapides et crues, assez provos, ce morceau me rappelle AS Dragon, musicalement c’est parfait basse batterie soutenues et riffs aigus de guitares phalliques..oui c’est un morceau chaud!. “The alien” suit sur un accord rasta-reggae style periode Clash ambiance world musique, un morceau en anglais parfait, qui donne envie de bouger.et on poursuit avec un rock ” Lonely Lovers” , presence majestueuse de la basse, un pur rock british , un peu à la sauce Bowie, année 80′.
For you ” les premières intonations de la voix m ‘évoque Patty Smith pour un demarrage calme et puis changement de tempo, pour ensuite y revenir…
Moi qui n’était pas certain d’apprecier cette galette au plus cela va, au mieux c’est ( deux trois écoutes..normal..quoi). Puis vient “Altar” morceau en espagnol, un peu sombre, musique discrete et profonde, voix et chant transcendant. “More than Me” et retour au rock, youpie je danse sur mon clavier. “Melancolia” guitares seches, batterie discrete, place au chant en sa langue natale…evidemment morceau disons spleenesque pour ne pas repeter le titre de celui-ci.
L’ailleurs” une écriture parfaite et subtile pour des textes gravés à la Gainsbourg époque Mélody Nelson, rimes riches petite musique lancinante et pénétrante, parfait.
Otomo mio” ballade douce portugaise je crois, puis en duo avec Etienne Daho, ” My heart belongs to Daddy” morceau de Cole Porter, une version vitaminée…une friandise agréable!
On termine l’album sur ” La Cruz Del Sur ” ballade espagnole toujours bien rythmée, de 3/4 minutes…Et voilou This is the end…..sauf….si vous avez la patience d’attendre car à la 14ème minute, après donc un long silence vous aurez droit à court remix de “Soulève-moi”..ho pas de quoi se rouler par terre..mais bon autant en profiter….
le site de l’artiste et la video de Souleve-Moi
mais surtout
Quatre morceaux sur MySpace
Advertisements

One thought on “Elli Medeiros , rencontre Etienne Daho

  1. Voila, deux ans plus tard, je corrige la langue utilisée n’est pas le Portugais comme je l’indiquais alors mais l’espagnol..Je dois remercier, non sans une certaine fierté la personne qui passant par là, =par hasard s’est arrêtée sur l’article et a posté une courte note à l’adresse du blog !Elli Medeiros nous a gentiment abordé et pointé notre erreur quand à la langue utilisée..merci à Elle.elle est toujours la bienvenue aux Irréductibles cela va de soi !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s