Raisons D’Etat – The Good Shepherd ( Etats-Unis)

Raisons d’Etat
Titre original : THE GOOD SHEPHERD (Etats-Unis)
Un film de Robert De Niro
avec Matt Damon, Angelina Jolie, Robert De Niro, Alec Baldwin, Billy Crudup, William Hurt, John Turturro…
Synopsis
Edward Wilson (Matt Damon ) a appris très jeune la valeur de l’honneur et de la discrétion. Étudiant à l’université de Yale en 1939, doué et issu d’un milieu privilégié, il est recruté par la Skull and Bones Society, une fraternité secrète qui rassemble la future élite mondiale. L’intelligence acérée de Wilson, sa réputation sans tache et sa foi profonde dans les valeurs américaines en font un candidat de choix pour les recruteurs des services de renseignement. Ce jeune homme idéaliste est choisi pour travailler au sein de l’OSS, l’Office of Strategic Services, pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette nomination va changer le cours de l’Histoire : Wilson et plusieurs de ses collègues des services secrets vont créer l’agence secrète la plus puissante du monde, la CIA.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Début passionnant pour l’histoire de ce qui deviendra la C.I.A . Mais commençons par le début..qui est en fait la fin..chronologique du film avec l’épisode cubain de la baie des cochons et l’échec retentissant de la fameuse agence. L’occasion pour le scénario de s’attacher à la personne d’Edward Wilson et de nous conter son histoire. De ses débuts comme membre de la Skull and Bones Society, société secrète à la création de l’a C.I A son histoire et les évènements qui l’entourent sont passionnants car nous connaissons tous plus ou moins certains pans de cette saga. Du moins ceux que l’on veut bien porter à notre connaissance.
Voila qui explique l’intérêt du film, et de ce fait excuse sa longueur, presque trois heures. De fait les années défilent , et si le personnage s’aguerrit, s’endurcit terriblement, difficile de continuer à le voir sous les traits plutôt jeunes de Matt Damon. A peine ces épaules au plus terrible de l’épreuve s’affaissent-elles un peu.


Voila cependant un film peut-etre un peu trop romancé mais finalement assez agréable. et l’occasion pour moi d’apprendre en rédigent ce post ce que signifie un McGuffin
“Le fil conducteur de ce bon récit d’espionnage où les informations circulent à l’écran et dans le ciboulot repose sur un McGuffin que l’on découvre au début et dont on comprendra la totale signification qu’à la toute fin.”
Voila une méga production et un site officiel à l’avenant !
Excessif.Com “..Le contenu est suffisamment passionnant pour passionner tout court, sans artifices. ..”
CHRONICART.COM “..Bien sûr le côté documentaire sur la CIA est forcément passionnant … mais ne suffit pas à sauver de l’ennui ce film historique sans histoire, honorable et rasoir, irréprochable et donc reprochable….”

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s