Charly – Réalisé par Isild Le Besco

Charly
Réalisé par: Isild Le Besco
Avec Kolia Litscher, , Jeanne Mauborgne, Kadour Belkhodja, Philippe Chevassu, Jean-Max Causse, Camille Grynko,..

synopsis

Un adolescent (interprété par Kolia Litscher, petit frère de la réalisatrice), élevé par une famille d’accueil dans un milieu modeste et défavorisé, décide sur un coup de tête de fuguer pour aller en stop à Belle-Ile et découvrir la mer, qu’il regarde sur une carte postale et qui le fascine. Lors de son voyage, il tombe sur cette jeune femme qui se prostitue pour vivre, indépendante, dans sa caravane plantée au milieu d’un terrain vague.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Une petite musique, Brel et Ferre que semble affectionner Nicolas? Adolescent aux cheveux en bataille, qui traine au lit et que l’on devine rongé par l’ennui dans cette campagne guère folichonne. Il vit dans une famille d’accueil, des personnes âgées, il sèche le lycée. Se pose des questions sur son devenir. Et finalement prends la route pour Belle-Ile.

La première nuit passé le retrouve transi de froid sur un banc de village. Entre alors en scene, longue silhouette malingre, bottes, jupe et court blouson de fourrure synthétique ( Charly ) Julie-Marie Parmentier , à peine une ou deux questions et elle entraine le gamin. Elle marche vite, d’un pas décidé quand lui traine ses godillots.

Ce détail est révélateur, nous retrouverons cette opposition tout au long de cette étrange cohabitation. Mon impression, Charly reproduit certainement les liens ou l’absence de liens affectifs qu’elle a reçus. Elle a du être mené à la baguette et ainsi aboie ses consignes au gamin qui semble heureux de les exécuter. Le plaisir de rencontrer quelqu’un de jeune, d’original .

Ce film est vraiment particulier, mais Nicolas ira au bout de son rêve, nos deux héros marqués par une jeunesse difficile aurons droit à une toute petite part de rêve et d’humanité.

Charly en grande gueule, grand cœur est fantastique, comme certains passages, ce jeune cancre qui a enfin apprivoiser la lecture au point d’apprendre par cœur un dialogue, qu’ils interprètent brillament avec Charly.

Voila, maintenant je réalise qu’il est par certain coté assez spécial, et je comprends très bien qu’il puisse agacer autant qu’il puisse séduire!

Perso, il m’a conquis, par son ensemble, par ses petits riens aussi..ha et puis la route, les rencontres improbables..et Belle-Ile, même si ici elle se fait très discrète, quelques images de la plage de Donnant..souvenirs, souvenirs !!!

ARTE.COM “..Isild Le Besco filme ce qu’on ne s’embête pas à filmer d’habitude..”

Fluctuat.Net“…Isild le Besco signe avec Charly un second film vagabond et sauvage…”

@import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css);

Advertisements

One thought on “Charly – Réalisé par Isild Le Besco

  1. Ohhh en voilà un que j'ai manqué… je me souviens avoir lu un article avant sa sortie… je me presse de trouver une copie et je reviens en parler ^.^

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s