7H58 CE SAMEDI LA – Un film de Sidney Lumet

7H58 CE SAMEDI LA
Un film de Sidney Lumet
Avec Philip Seymour Hoffman, Ethan Hawke, Marisa Tomei, Albert Finney
Titre original : BEFORE THE DEVIL KNOWS YOU’RE DEAD (Etats-Unis)
” Before the Devil Knows You’re Dead ” traduit en France par 7H58 ce samedi là. Puissiez-vous être au paradis avant que le diable n’apprenne votre mort

Synopsis
Deux frères organisent le cambriolage de la bijouterie familiale. Mais les choses ne vont pas tourner comme prévu…
Ce samedi matin-là, dans la banlieue de New York, tout semble normal dans la vie des Hanson. Alors que le père passe un test de conduite, sa femme ouvre la bijouterie familiale. Leur fils aîné s’inquiète du contrôle fiscal qui débute lundi. Et comme d’habitude, son frère cadet se noie dans ses problèmes d’argent.
Mais à 7h58, ce samedi-là, tout va basculer…
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
7H58, à partir d’un fait assez divers, un braquage foireux, Sidney Lumet tisse un suspense original. Sans autre artifice qu’un montage, un découpage particulier. 7H58, nous reprenons le parcours des principaux et différents intervenants, un par un, chacun avec sa psychologie, son caractère propre, chacun depuis cette heure, cette minute cruciale 7H58 .
Pour tous, plus ou moins gravement, rien après 7H58 ne sera plus comme avant, et comment !
Ce film vous tient en haleine même si les faits principaux vous sont rapidement dévoilés. Sidney Lumet s’intéresse à la façon dont chacun va réagir et plus particulièrement les membres d’une même famille. A chaque passage, quand le temps semble effectuer un retour sur lui même, 7H58, les caractères se dévoilent, comme si l’histoire était scanné, toujours d’un angle et une optique différente.

Voila un film qui hormis cette ficelle du scenario utilise peu de moyens, pas d’effets, pas d’images éblouissantes, mais beaucoup d’habileté dans l’art et la manière de vous planter une simple histoire et en faire un suspense palpitant, qui vous tient en haleine de ..7H58..au mot ..FIN

L’occasion aussi de retrouver Philip Seymour Hoffman ( ex Truman Capote ) à ses cotés Ethan Hawke, deux frères pour le meilleur du film !
Quand au titre français s’il se justifie pleinement, le pendant américain ” Before the Devil Knows You’re Dead “
Puissiez-vous être au paradis avant que le diable n’apprenne votre mort” est d’une justesse absolue, un film diaboliquement conçu !
Site Officiel
CommeAuCinema.Com “..Cette narration avec ses nombreux retours en arrière n’a rien d’un effet de style,…. la vraie tension du film viendra de cette chronologie perturbée. ..”
Excessif.Com “…Il ( Sidney Lumet ) fait définitivement parti de ces réalisateurs qui filment véritablement les personnages de son histoire. ..”

Advertisements

4 thoughts on “7H58 CE SAMEDI LA – Un film de Sidney Lumet

  1. Le dernier Lumet ( 84 ans quand même !), nous embarque dans une épopée familiale ou la morale et l’ordre bien établie des choses vont être noyés dans un océan d’infamie toute criminelle. Deux frères : l’aîné Andy, superbe salaud, manipulateur, débauché et empli d’arrogance, de mensonges et de faux semblants, entraîne par cupidité et égoïsme, dans une descente aux enfers implacable, son frère cadet Hank, pauvre hère sans grande personnalité, englué jusqu’à l’asphyxie dans un puit sans fond de problèmes avec son ex femme et sa fille et qui ne sait plus à quel Saint se vouer pour s’en sortir.L’idée d’Andy est simple ! Pour se refaire une virginité financière dont il a le plus grand besoin, la seule solution qu’il est trouvé est de faire un braquage. Mais pas n’importe quel braquage ! Il a décidé, aidé en cela par son frère, de faire main basse sur le seul coffre-fort qu’il connaisse : celui de la bijouterie familiale. Débutée à la façon d’un thriller impeccable et nerveux, l’histoire va vite basculer dans une sorte de drame monstrueux et insensé. Engrenage et mauvaises décisions vont finir par faire basculer les deux frères dans un tourbillon infernal qui leur coûtera bien plus cher que le prix du sang ! Quand l’avidité fait amie avec le crime, c’est la porte ouverte à l’enfer des âmes. Sydney Lumet a formidablement su restituer le malaise, jusqu’à l’insoutenable parfois, de ce portrait de famille hors normes. L’ambiguïté des sentiments d’Andy ainsi que sa faiblesse face à ses démons intérieurs, joué par un Philip Seymour Hoffman, effrayant et grandiose. La peur et la détresse de Hank, joué par un Ethan Hawk surprenant dans ce registre. La tristesse infinie et la violence contenue du père, admirablement rendu par Albert Finney, extraordinaire. Vengeance, culpabilité, aveux, jusqu’à la dernière minute, Sydney Lumet joue avec toute la palette des sentiments humains, jusqu’aux plus monstrueux, et nous tiens en haleine jusqu’à y perdre le souffle. Terrifiant !

  2. je ne m’attendais pas à découvrir une telle pépite, en allant voir ce film . le début dans ce centre commercial très ordinaire, surprenant..mais la suite ! Incroyable y a quelque chose de freudien ou alors un petit coté Caïn et Abel, le père en plus..on est très croyant aux states, mais bon je suis pas trop branché sur la question.En tout cas dernières pioches ciné, de grandes qualités..cela fait du bien !@+

  3. Même surprise en allant le voir! Je suis entrée dans la salle avec le désir de voir une nouvelle fois un exercice de style de P.S Hoffman (je suis une grande fan…), et j’en suis ressortit un poil chancelante sous le choc des divers sentiments ressentis pendant tout ce film! Du cinéma, du vrais!

  4. Encore une bonne surprise samedi en allant voir ” Alexandra “, Un film de Alexandre Sokourov. Le fond me faisait en peu peur, fond de guerre en Tchétchénie…mais là encore grosse claque..un portrait de femme entre autre sublime..un film dans les tons ocres..ho ! difficile d’en parler mais j’essayerai un article au “feeling”..@suivre

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s