THIS IS ENGLAND – Un film de Shane Meadows


THIS IS ENGLAND
Un film de Shane Meadows
Avec Thomas Turgoose, Stephen Graham, Jo Hartley…

Sélection Officielle – Toronto 2006
Sélection Officielle – Rome 2006
Meilleur film 2006 au British Film Award

1983. Shane, 12 ans, habite dans une ville côtière du nord de l’Angleterre. Sa mère et lui se débrouillent tant bien que mal pour joindre les deux bouts, depuis que son père est mort dans la guerre des Malouines. Shane est un gamin solitaire jusqu’à sa rencontre un jour avec un groupe de skinheads locaux, il va alors découvrir les soirées, les premières amours et les Dr Martens. Devenu le petit protégé de toute la bande, Shane, petit garçon solitaire se sent enfin un peu plus entouré… Mais les choses changent lorsque le groupe est rejoint par le plus sinistre Combo, avec lequel arrivent les sombres théories racistes du National Front. Mis dans l’obligation de choisir son camp, Shaun opte pour le charismatique Combo et ses idées extrêmes.

En ouverture les images défilent, extraits d’actualités, reportages et autres images d’archives assemblées en un immense collage laissant entrevoir le climat de l’époque. Le conflit des Malouines, le chômage, le climat lourd des émeutes raciales qui en découleront, bref l’ère Thatcher .
La rencontre de Shane et la petite bande bien sympathique de Woody se laisse suivre de façon assez plaisante, c’est léger et une bonne occasion pour le réalisateur de rappeler que la mouvance skin était à l’origine un courant porté par la musique jamaïcaine.
L’irruption de Combo et le malaise qui rapidement s’installe annonce clairement l’arrivée des idées ultranationalistes et racistes. Mais là le film est habile, en dénonçant la facilité d’inculquer de telles idées sur des esprits, soit trop jeunes, ou en exploitant la frustration, le manque d’argent, de travail ou plus simplement d’amour. Tout cela fera que Combo pètera les plombs d’une terrible façon, l’esprit marqué par la prison, la haine et une misère sentimentale et sexuelle (la scène dans la voiture avec Lol est révélatrice).
Il faudra le drame pour que Shane le seul de la bande a avoir suivi Combo dans son délire comprenne enfin..et qu’un certain drapeau finisse à la mer.

Voila ce film mérite que l’on s’y arrête et surtout il n’est pas inutile de lire l’interview de Shane Meadows tout comme faire un détour par ce superbe site officiel s’avère très instructif. Et de retenir qu’être skinhead à l’origine n’allait pas de pair avec une adhésion au idéaux nationalistes .
Excessif.Com “…S’inspirant de sa propre expérience, le réalisateur met en scène les frasques d’un groupe de jeunes en Dr.Martens et salopettes d’un oeil distant mais avec un fort attachement aux personnages… Une oeuvre sincère mais…”
L’interview du jeune réalisateur Anglais Shane Meadows, à découvrir absolument (source Excessif.Com )
Critikat.Com “..pour livrer le récit passablement dérangeant d’une jeunesse en perdition, et prête à n’importe quelle extrémité pour évacuer son désespoir….”
THIS IS ENGLAND Site Officiel

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s