LES CERFS-VOLANTS DE KABOUL – De Marc Forster

LES CERFS-VOLANTS DE KABOUL
Un film de Marc Forster

avec Shaun Toub, Saïd Taghmaoui et Khalid Abdalla
Titre original : KITE RUNNER (Etats-Unis)
Adaptation du best-seller de Khaled Hosseini sorti en 2003

Synopsis

Dans un pays déchiré qui s’apprête à entrer en guerre, Amir et Hassan, deux enfants amis depuis toujours, vont bientôt être séparés …

1979. Cet après-midi-là, à Kaboul, la ville tout entière est à la fête car ses habitants vivent au rythme du traditionnel concours de cerfs-volants. Malgré la victoire d’Amir et Hassan, l’amitié des deux garçons ne résiste pas à la trahison de l’un envers l’autre. Lorsque les Soviétiques envahissent l’Afghanistan, Amir et son père quittent le pays pour les Etats-Unis.

Vingt ans plus tard, Amir revient à Kaboul, désormais sous la chape de plomb du régime des Talibans. Sans se soucier du danger, il affronte enfin le secret qui le hante depuis son enfance dans l’espoir de se racheter…

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les cerfs-volants de Kaboul, je n’ai pas lu le roman à l’origine du film. Je pourrais voir cela comme une carte postale d’Afghanistan et plus particulièrement Kaboul. Ceci avant les bouleversements que connaitra ce pays, de traumatismes ici il en sera question. Alors que la cité baigne encore dans la couleur et l’insouciance, que résonnent les cris des enfants occupés par le traditionnel combat de cerfs-volants Amir et Hassan vont bientôt être confrontés à la lâcheté de l’un, à la honte de l’autre.
Deux blessures différentes, de celles qui ne s’oublient pas et des années plus tard Amir reviendra sur ses pas, répondant à un appel, celui qu’il n’avait pu entendre, comprendre, accepter il y a des années.
Oui, il y a une nostalgie de l’enfance, le cerf-volant en est représentatif comme l invite à l’évasion, à l’envol. C’est une histoire d’amitié entre deux gamins, une amitié trahie par la peur et puis bien plus tard d’un romanesque récit de rachat, de rédemption.
En fond Kaboul aux couleurs et aux cris de joie, succéderont des années plus tard la désolation, le gris des murs éventrés et les visages masqués d’une burka ou d’une barbe intégriste.
Mais ce film est surtout une histoire d’enfants, de gamins et là réside peut-être l’espoir !
A la poursuite du cerf-volant, le nez pointé vers le ciel, les nuages, l’esprit tourné vers les étoiles..Quelques instants d’oubli peut-être !
Excessif.Com “..La volonté première du film est donc de nous faire découvrir un autre visage de l’Afghanistan ..”
CommeAuCinema.Com“..Film d’enfance touchant et dépaysant..”

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s