Le Premier Venu – Un film de Jacques Doillon


LE PREMIER VENU
Un film de Jacques Doillon
Avec Clémentine Beaugrand, Gérald Thomassin et Guilaume Saurrel…

Un matin, Costa (Gérald Thomassin) arrive à la gare d’une petite ville de Picardie, au bord de la mer. Il est suivi par Camille (Clémentine Beaugrand), une fille qu’il a violenté la veille au soir. Plutôt que des excuses elle cherche surtout à mieux comprendre ce premier venu, ce paumé, ce perdu de la vie. Sans emploi, père d’une petite fille qu’il n’a pas vu depuis trois ans, fils d’un homme alcoolique qui touche le fond, Costa n’a qu’un bunker enseveli sous les sables de la plage à sa disposition pour se protéger. Camille, au contraire, est une fille rayonnante, débordante d’énergie, le sourire constamment suspendu à ses lèvres. Curieuse et aventureuse, les plaies ouvertes de Costa la touchent. Entre lui et Camille va s’interposer Cyril (Guillaume Saurrel), un flic que Camille rencontre alors qu’elle suit Costa. Ami d’enfance de ce dernier, Cyril écoute l’histoire de la jeune fille. Intrigué, Cyril n’aura de cesse de suivre Camille et de s’immiscer, non pas seulement pour la protéger mais surtout pour se rapprocher d’elle.( Source Excessif.Com )

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Un film à fleur de peau. Etonnant, captivant je fus surpris de voir au mot fin que plus de deux heures s’étaient écoulées. Absorbant, je n’ai jamais ou rarement autant eu le sentiment que la caméra est un personnage à part entière. Elle s’invite, colle au plus prés de nos deux héros. Suit le regard malicieux de Camille, saute au visage de Costa, son front barré d’une interrogation, comme nous, qui est cette fille, que veut elle, que cherche elle et d’ailleurs ne devrait elle pas le fuir ? mystérieuse, pas vraiment, amoureuse, elle dit vouloir l’aimer ! Face à elle, Costa en parait presque transparent, tandis que la caméra tourne, saute d’un visage à l’autre ou est-ce aussi les acteurs qui virevoltent autour de l’objectif en un ballet ponctué de dialogues nets, acérés donc tranchants. Elle est déterminée, il est plus sur la défensive, méfiant.
L’histoire faussement simple se tisse sous nos yeux, s’enrichit de personnages secondaires mais qui tiendrons leur place sur l’échiquier de cette partie de vie. Un flic qui cherche l’amour – serait-ce le printemps sur les bords de la baie de Somme – le père de Costa, homme abimé par la vie et l’alcool, l’ancienne compagne de Costa et sa petite fille.
Voila une œuvre portée par ses personnages et la réalisation, tension et nervosité savent être de la partie, l’observation humaine aussi, même si la démarche de Camille surprend et crée un gouffre de questionnement. L’actrice quoi qu’il en soit balaye tout de par son attitude désinvolte autant que déterminée et irradiante boostant son rôle, en face Costa reçoit peut-être son premier cadeau depuis bien longtemps…quand à l’épilogue à vous de voir..
Voilou ces personnages et leurs questions me tiennent compagnie depuis un jour ou deux, et c’est ma foi bien agréable. Cela plus le petit gout iodé des bords de la baie de Somme !
Excessif.Com “…Mise à part l’artificialité de certains dialogues, de quelques mots et du ton employé, le film de Jacques Doillon trouve sa raison d’être dans la confrontation et l’évitement des trois personnages…” et “..Camille remarquant à raison que « se méfier » s’interpose entre « aimer » et « être aimé » dans le bescherelle…”
CommeAuCinema.Com “..le duo Camille-Costa interprété par Clémentine Beaugrand, une découverte et Gérald Thomassin est le plus souvent captivant à regarder jouer. …”
@import url(http://medias.lemonde.fr/mmpub/css/blog.css);

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s