Bellamy – Un film de Claude Chabrol

Bellamy
Un film de Claude Chabrol

avec Gérard Depardieu, Clovis Cornillac, Jacques Gamblin, Marie Bunel, Vahina Giocante …

Synopsis

Comme chaque année, le commissaire Paul Bellamy vient séjourner à Nîmes dans la maison de famille de sa femme Françoise qui rêve de croisières au bout du monde… Paul ne peut se passer de Françoise mais il déteste les voyages. Un double prétexte le cloue sur place : l’arrivée inopinée de Jacques son demi-frère, un aventurier à la petite semaine porté sur la bouteille, et
l’apparition d’un homme aux abois qui réclame sa protection. Dans son désir emphatique d’aider les uns et les autres, si possible en restant sur place, Paul leur consacrera son temps et ses efforts. Sa curiosité naturelle à enquêter y trouvera son compte. Sa position de frère aîné lui donnera davantage de fil à retordre…

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chabrol se sert d’un fil tenu, d’un semblant d’intrigue policière pour dresser, ici dans le pays nimois, le portrait de deux frères que tout semble opposer !
la délicieuse présence de Françoise (Marie Bunel), compagne de Bellamy, imposant Depardieu. Homme curieux, de la chair, de la bonne chère, des hommes et de leur qualité comme de leur travers, reniflant même en vacances tel un bon chien policier, irrésistiblement attiré par l’étrange !
Elle vient toquer à sa porte cette bizarroïde affaire. Pas vraiment convaincante, suffisante pour remuer le bon flic.


C’est pourtant intra-muros que le film se joue, l’arrivée du frère, intenable, pas recommandable, mais remarquable Clovis Cornillac dans le rôle du jeune frère, qui semble avoir hérité de tous les vices. Caïn et Abel revisité, par-dessus tout cela Chabrol semble s’amuser. Associer au flic vertueux, enfin presque, un frère dépravé et secrètement meurtri, en marge le personnage de Gamblin escroc à l’envergure insuffisante, sa personne sème le doute..Jusqu’à la fin et bien plus encore peut-être.
Jusqu’à ce procès où jamais plaidoirie ne fut si épique, désopilante. ..Dans l’ère du temps, la période n’est elle pas aux comédies musicales et autres intermèdes musicaux ?
Comme souvent toute une galerie de portrait, de la caissière de brico-dépot à l’esthéticienne aguichante, au couple d’amis arrivés, gays et bien sympas, voila une petite fresque de portrait signés Chabrol, l’ensemble est assez délicieux.
Mais c’est dans cette villa, entre ces trois personnages Françoise mais surtout Bellamy et son frangin que la pièce se joue. ..Jusqu’à cette fin..Mais Chutt !!!

CritiKat.Com “..Bellamy est un projet ambitieux, et il faudrait plusieurs films pour en épuiser toutes les potentialités et tous les personnages. Chabrol résout ce problème en abandonnant le réalisme au profit d’une approche théâtrale qui lui ouvre de nouvelles possibilités…”
Le Monde.fr“Bellamy” : le cauchemar du commissaire
“Bellamy” : le cauchemar du commissaire
Vu de Chez Lo : “Un cru pas exceptionnel mais pas mal non plus !”

Advertisements

5 thoughts on “Bellamy – Un film de Claude Chabrol

  1. @ Lo & Fred: Hi ! belle interpretation de Cornillac, idem pour le couple Marie Bunel et Depardieu. Est-ce l'embonpoint qui le fait moins s'agiter, plus économe en mot et paroles. Non ces trois personnages, j'utilise le terme Théatre ,oui ce petit scénar' pourrait se reprendre sur scène…car l'intrigue policière est bidon, juste là pour attiser notre curiosité..et nous empecher de dormir(n'est-ce pas FredMJG ! Lol )Quand à Chabrol il devient farceur et légérement égrillard…Ha l'age heureux !Encore bravo à Clovis, ici trés juste !Vu cet depuis "Pour un fils" à l'instinct sur les noms de Miou-Miou et O.Gourme"t..Hum !Et ce jour "Boy A".Post suivront..

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s