Dans la brume électrique – De Bertrand Tavernier

Dans la brume électrique
Un film franco-américain de Bertrand Tavernier
Avec Tommy Lee Jones, Peter Sarsgaard, John Goodman, Tom Sizemore, Ned Beatty …

Titre original : In the Electric Mist
D’après” Dans la brume électrique avec les morts confédérés” de James Lee Burke

Sélection officielle Berlin 2009 – En compétition
Grand prix festival du film policier de Beaunes 2009

Synopsis
New Iberia, Louisiane. Le détective Dave Robicheaux est sur les traces d’un tueur en série qui s’attaque à de très jeunes femmes. De retour chez lui après une investigation sur la scène d’un nouveau crime infâme, Dave fait la rencontre d’Elrod Sykes. La grande star hollywoodienne est venue en Louisiane tourner un film, produit avec le soutien de la fine fleur du crime local, Baby Feet Balboni. Elrod raconte à Dave qu’il a vu, gisant dans un marais, le corps décomposé d’un homme noir enchaîné. Cette découverte fait rapidement resurgir des souvenirs du passé de Dave. Mais à mesure que Dave se rapproche du meurtrier, le meurtrier se rapproche de la famille de Dave…
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Un thriller fort efficace car porté un par la trame ciselée d’un orfèvre en ma matière, l’écrivain américain James Lee Burke, deux que Tommy Lee Jones prête ses traits, sa gueule marquée et usée au personnage principal le shérif adjoint Dave Robicheaux, trois que le lieu et son atmosphère diligente le tout. La Louisiane, son univers envoutant, mélange de marais alternant avec des clairières lumineuses telles celle où vit Dave, sa compagne et leur fille adoptive, dans ce sud étrange marquée par son vécu. Haine raciale ancienne et encore bien présente, dans cette quasi jungle que d’histoires encore à jamais enfouies, des faits plus qu’anciens que seuls certains perçoivent, en l’occurrence Dave et la star Hollywoodienne, ou comment l’alcool et ses excès agit comme médium, réalité déformé par l’abus ou étrange perception. Mais un passé plus proche remonte aussi, à la conscience de Dave, jeune témoin, trop jeune pour être pris au sérieux. Sa quête pour la vérité sur les meurtres d’aujourd’hui, le ramènera vers celui du passé, tandis que comme une vielle chanson les hommes du général sudiste envahissent son présent…
Ses investigations dérangeront, à commencer par Baby Feet Balboni, et là c’est un vrai plaisir de retrouver John Goodman..Ha.. « The Big Lebowski » …le climat deviendra de plus en plus malsain, la situation plus confuse..
Bref avec un minimum d’effort on arrive à suivre, ce qui constitue au final un suspense mêlé d’étrangeté, l’occasion de régler, pour Dave Robicheaux, deux affaires distantes dans le temps mais qui trouvent ici leur conclusion. Et la justice triomphe .
Voila transcendé par son environnement, sa musique, ce suspense agréable se mange sans faim, se digère vite, mais en ce qui me concerne, sans hélas peser sur ma mémoire !
Mais peut-être suis-je un peu moins réceptif au genre dit Thriller, surtout quand la fin solutionne tout. J’aime les incertitudes et les points d’interrogations !!!

Site officiel

Excessif.Com “..Pourvu d’une lumière particulière et engoncé dans les marécageuses ambiances des bayous, Dans la brume électrique semble progressivement s’habiter d’une densité qui dépasse le visible …”
CritiKat.Com “..Il n’y a pas d’imaginaire sans passé, sans rapport à la mémoire. Cette mémoire – mémoire des morts, de la mort – porte Dans la brume électrique, faisant de l’enquête policière une enquête historique, où l’histoire personnelle et l’histoire collective se mêlent constamment. ..”
Le Monde.Fr – “Dans la brume électrique” : polar métaphysique dans les bayous d’une Louisiane corrompue
Advertisements

2 thoughts on “Dans la brume électrique – De Bertrand Tavernier

  1. ah oui ? Moi je suis encore imbibée des moiteurs sudistes, de l’ambiance, de l’Acteur (et des autres), du passé, du présent et de ces brumes électriques !

  2. Je suis curieux de voir ce que donne le livre..Le film..je suis hélas déjà en train de l’oublier, mais je le répète je ne suis plus très réceptif au genre thriller..à moins qu’il ne soit d’exception…et encoreVu depuis dans un tout autre style “Sois sage”…qui m’a autrement troublé..Voila les brumes électriques n’ont pas réussi à me troubler, j’aime sortir du ciné avec une boule au fond du ventre, dans la gorge, voire un point d’ ? dans la tête…bref chargé d’émotions..!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s