Le Sens de la vie pour 9,99$ – Un film de Tatia Rosenthal

J’ai vu un film fait de personnages en chair …Et pâte à modeler..Mais ils avaient une âme, tout a moins une sacré personnalité ! Inouï ! kilucru

Le Sens de la vie pour 9,99$
Un film de Tatia Rosenthal

D’après les nouvelles du romancier israélien Etgar Keret ( Tour d’horizon du Romancier avec Evene.fr)

Synopsis

Quel est le sens de la vie ? Pourquoi existons-nous ? La réponse à cette question cruciale est enfin à votre portée ! Commandez dès maintenant «Le Sens de la Vie”, notre brochure de référence, superbement illustrée et formidablement instructive. Elle est à vous pour seulement 9,99$ «. Cette publicité va bouleverser la vie de Dave Peck, jeune homme au chômage. Il se donne alors pour mission de faire partager sa découverte, en commençant par ses improbables voisins d’immeuble : un vieil homme et son ange gardien râleur, un magicien endetté, une top-model charmeuse allergique aux poils, un étudiant aux prises avec une bande de jeunes alcooliques de 5 cm de haut et un petit garçon qui se lie d’amitié avec son cochon-tirelire.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Il suffit de quelques secondes, de juste ralentir légèrement le rythme afin de pénétrer dans l’univers merveilleux, prodigieux du film d’animation de Tatia Rosenthal. Inspiré des nouvelles du romancier israélien Etgar Keret, déjà source d’inspiration du film Les Méduses , Tatia Rosenthal crée un quartier et plus précisément un immeuble que l’on présume se trouver à Tel-Aviv. En ce lieu vont se croiser sans jamais réellement se télescoper différentes destinées, ,du mendiant un poil vindicatif et suicidaire et son interlocuteur, un modeste employé de bureau scrupuleux, du fils de celui-ci, sans emploi et se satisfaisant de sa vie d’intérieur. C’est lui qui commande le fameux manuel qui donne son titre au film. Du frère ainé, dragueur invétéré et sa rencontre avec un top model à l’appétit étrange. Enfin ce gamin, peut-être une des séquences les plus émouvantes car la plus humaine, la plus belle leçon qui soit , un délice de poésie ! Oui Humanisme, réalisme ne sont pas absent, et les tares de nos sociétés occidentales bien présentes, l’auteur de ses nouvelles développe un jusqu’-au –boutisme parfois sidéral, quid du top model et ses amants à l’étrange destin. Ce clochard céleste et son retour sur terre, est- il jamais parti, sa cohabitation avec ce petit vieux sympa prêt à tout pour rompre sa solitude..Quelle aventure sera la sienne ?
Ha, je ne répondrai pas à toute ces questions, allez voir ce film, un sucre d’orge à savourer, parfois sucré, de temps à autre acidulé, c’est coloré, les décors superbement réalisés.


Ma première pensée alors que l’on me posait la question à la sortie du film. .c’est riche, très riche,
De par les images mais surtout des multiples tableaux de nos sociétés ici dressés !
Let’s go! And be happy. ..comme un vieux retraité qui danse ailleurs la samba, comme un cadre qui nage comme un dauphin, comme un petit garçon qui a rendu sa liberté à son gentil , il souriait tout le temps, cochon ! Voila ajoutez à cela un ou deux tours de passe-passe d’un magicien fauché..Et puis tout ce j’oublie…Comme ce couple sur la brèche, lui étudiant encore potache et ses compagnons sortes de petits démons intérieurs qui l’éloignent cuite après cuite, joint après joint de sa dulcinée, au point de lui faire enjamber la balustrade. ..Mais ici rien n’est gratuit, et les conséquences ne sont pas toujours celles attendues !
Allez faites-moi confiance. ..Courrez voir ce chef d’œuvre de poésie et de beauté!
J’a vu un film fait de personnages en chair …Et pate à modeler..Mais ils avaient une âme, tout a moins une sacré personnalité ! Inouï !

Passez sur le Site Officiel

CritiKat.Com “…Mais c’est idéologiquement, politiquement que le film brille le plus, finalement. …… D’où le choix de ce merveilleux absurde et poétique, parfois excessivement touchant…”
àVoir-àLire.Com “..L’exercice en devient un conte urbain naturaliste qui n’hésite pas à aborder des thèmes matures comme le suicide ou la sexualité…”
Le Monde.Fr“Le Sens de la vie pour 9,99 $” : votre propre vie, sous vos yeux, tout en pâte à modeler dans une ville-jouet

“..Le reproche si souvent entendu à la sortie des salles – “Je ne vais pas au cinéma pour retrouver mes soucis quotidiens” – est ici désamorcé. Vous les retrouverez tout au long du film, mais vous les reconnaîtrez à peine, tant ils sont devenus étranges et poétiques…” Le Monde

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s