The Children’s Hour (usa ) – la Rumeur – De William Wyler

La Rumeur
The Children’s Hour, USA, 1961

Réalisation William Wyler
Scénario : Lillian Hellman, John Michael Hayes, d’après la pièce de Lillian Hellman

Avec Audrey Hepburn (Karen Wright), Shirley MacLaine (Martha Dobie), Miriam Hopkins (Lily Mortar), Audrey Hepburn (Karen Wright), Shirley MacLaine (Joe Cardin)..

Sorti en 1963, La Rumeur est un remake. A presque trente ans d’intervalle, William Wyler reprend lui-même son propre film (Ils étaient trois, 1936), adaptation très édulcorée de la pièce scandaleuse de Lillian Hellman, The children’s hour. Reprise, 8 juillet 2009(Source Excessif.Com)

Synopsis

Deux amies, Karen Wright et Martha Dobie, dirigent une institution pour jeunes filles dans une petite ville de province. Elles sont très proches l’une de l’autre depuis longtemps, et le fait que Karen soit amoureuse du Dr. Joe Cardin irrite parfois Martha.
Lorsqu’elles punissent Mary, une élève méchante et rancunière, cette dernière, par pur esprit de vengeance, accuse les deux femmes d’avoir des relations sexuelles entre elles. Et elle appuye son accusation par une autre fille, Rosalie, qu’elle manipule après la savoir voleuse de bijoux…
Très vite, les rumeurs scandaleuses se répandent, et tous les parents retirent leurs enfants de l’école….

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Surprenant par son entrée en matière, ce pensionnat à l’ancienne, dirigée par deux jeunes femmes aidées par la tante de l’une. A leur cote n’hésitant pas à leur venir en aide, le médecin local Joe Cardin interprété par James Garner.
Alors que Karen (Audrey Hepburn), rassurée sur l’avenir financier de l’institution, se prépare à accepter la demande en mariage du toubib, mettant ainsi la pauvre Martha(Shirley MacLaine )au supplice ! Mais est-ce de la jalousie et si oui envers qui ? Toujours est-il que cette dernière passe ses nerfs sur sa pénible tante et renvoie celle-ci vers ses planches, vers ce New-York qu’elle n’aurait jamais du quitter !
Toujours électrique, la petite peste de service en fera les frais elle aussi ! Singeant un malaise, mentent avec un aplomb confondant, la jeune Mary se voit punie et obligée de changer de chambrée ! Un affront dont elle n’aura de cesse que d’en être vengée ! Usant de sa facilité et de son assurance à mentir, usant du pouvoir que lui donne l’oreille bienveillante de sa grand-mère, une des fortunes locales, par ailleurs tante du jeune médecin , elle va puiser dans son imagination, dans des lectures que des jeunes filles de son âge ne devrait pas lire, mais aussi dans tous ces petits ragots de dortoirs, ces bruits de couloirs aussi, qui entrevus, ou à peine entendus, sortis de leur contexte prennent une toute autre ampleur et signification. De tout ce matériel la jeune Mary (Karen Balkin) va tisser une effroyable RUMEUR , capable de vous l’assener les yeux dans les yeux, ou bien au creux de l’oreille, la gamine s’avère formidablement effrayante dans ce rôle !
Dés lors l’intensité dramatique empire, les tentatives de faire éclore la vérité se heurtent au mur dressé par l’enfant, pis le doute s’installe, ronge les cœurs et les amours, l’été s’est achevé et les feuilles se sont accumulés sur un domaine bien vide…
Est il encore temps pour la vérité d’éclater, le mal peut-il encore être réparé, des amours inassouvis n’auront donc jamais lieu..Le drame est il fini ?
William Wyler livre un film très noir, bénéficiant d’une éblouissante partition avec ses deux actrices renversantes, Audrey Hepburn et Shirley MacLaine illuminent de leur jeunesse cette sombre destinée. Quand au contenu, ne pouvant trop en dire sur l’homosexualité, même présumée comme ici, le film pose la question du regard curieux dés lors que l’on est désigné comme différent, ou simplement suspect et ce d’autant plus que l’on vit dans un bled provincial ! Quand à la fin tragique, un désespoir d’amour ou une impossibilité à s’assumer, la question est posée !
Excessif.Com “…Daté et très théâtral, ce film rare vaut surtout pour ses dialogues bien sentis, les mimiques pré-Exorciste d’une fillette flippante (Karen Belkin), et la performance outrée mais pro de son duo d’actrices, les ravissantes Audrey Hepburn (que Wyler avait découverte et lancée dans Vacances Romaines) et Shirley MacLaine, tout juste auréolée de son succès dans la délicieuse Garçonnière de Billy Wilder…”
CritiKat.Com …Si l’homosexualité est bien le noyau dramatique du film et nous vaut une sublime scène « d’aveu » de Shirley MacLaine (« Je suis coupable » commence-t-elle au bord des larmes), la véritable réussite de La Rumeur tient dans la manière dont le film joue du principe d’inversion pour pervertir le puritanisme hypocrite de la société provinciale qui nous est décrite. N’est-ce pas étonnant que les plus « perverses » de toutes soient celles à qui la doxa accorde pureté et véracité : soit une enfant et sa grand-mère ? Que penser, en effet, de cette Mary aux yeux diaboliques qui se complaît à véhiculer la rumeur tout en entretenant une relation SM sous couvert de chantage, avec l’une de ses camarades de classe… une voleuse de surcroît ! À côté, la prétendue relation entre les deux femmes paraît bien noble et anodine…”

Advertisements

2 thoughts on “The Children’s Hour (usa ) – la Rumeur – De William Wyler

  1. Quelle chance d'avoir pu voir ce film avec Audrey Hepburn, l'un des seuls avec l'actrice que je n'ai pas vu, avec aussi AU RISQUE DE SE PERDRE !Peut-être, Kilucru, es-tu niçois, car j'ai su que la cinémathèque de Nice consacrait un cycle à cette formidable actrice, certainement la plus grande de toutes…

  2. Hello Gus ! Non je ne suis pas Niçois mais Lillois .le Métropole et le Majestic sont toutes deux labellisées Art et Essai et l'une d'entre elle consacre une salle aux rétrospectives ou autres cycles particuliers…Je ne peux pas tout voir, mais je m'applique dans mes choix, et il est assez rare que je consacre quelques mots aux films vus dans ces cycles, je reserve ma modeste plume pour les films récents. Je me sens rarement à la hauteur pour poser des mots sur de véritables chefs-d'œuvre .Là je ne pouvais rester silencieux…tant mieux..merci pour tes commentaires, c'est très encourageant !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s