Un ChicType – EN GANSKE SNILL MANN (Norvège)

Un chic type (Norvège)
Titre original : EN GANSKE SNILL MANN
Réalisation de Hans Petter Moland
Scénario de Kim Fupz Aakeson.
Interprétation : Stellan Skarsgård (Ulrik), Bjørn Floberg (Rune Jensen), Gard B. Eidsvold (Rolf)…

Grand Prix au Festival de cinéma Européen des Arcs
Synopsis
A peine sorti de prison, Ulrick tente de se réinsérer.
Il n’a pas d’ambition particulière, il veut juste prendre un nouveau départ.
Mais entre son ex patron mafieux, sa logeuse qui le harcèle sexuellement, son fils qui ne veut pas le voir et bien d’autres péripéties, Ulrick a du mal à trouver sa place.
C’est un chic Type…. Mais jusqu’à quel point ?
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Encore un petit ovni venu du grand nord, l’histoire d’un gaillard qui voit les portes de la maison d’arrêt s’ouvrir devant lui après y avoir passé douze ans. Au gardien bienveillant qui lui conseille de ne pas se retourner et de regarder droit devant ( c’est-à-dire vers l’avenir ) , il ne trouve rien à redire, et après un rapide coup d’œil en arrière il s’éloigne dans ce paysage de banlieue désertique .
Commence alors une longue aventure sur le chemin de la réinsertion, ses retrouvailles avec son mafieux  de boss et ses pieds nickelés, voir la scène mémorable où une conductrice imprudente finit dans un container à ordures.  L’installation du libéré dans un sous-sol minable, un lit de métal et une table, loyer  et papier toilette payables d’avance le tout géré par une matrone aussi gracieuse qu’un pitbull ! Le boulot de réinsertion, encore un coup de pouce du boss dans un modeste garage et son patron au grand cœur et son aimable secrétaire.
D’abord hébété, effet secondaire de la liberté après une si longue absence, Ulrik (formidable Stellan Skarsgård) aux cheveux rares ,gras et longs se réapproprie peu à peu sa vie. Entre les petits plats de sa logeuse et leurs rapports épiques, entre une parenthèse enchantée avec la secrétaire du garage, entre un souvenir du bon vieux temps avec son ex-épouse notre homme se remet véritablement d’une trop longue abstinence sexuelle et nous offre des moments d’une frénésie héroïque!
Tout irait presque bien pour notre homme sur le chemin de la réadaptation s’il ne lui manquait la présence de son fils, un gamin a qui on a fait croire que son père était mort…
Une rencontre inévitable, autant que douloureuse, ce fils dont la femme attend un enfant et ce grand-père assassin. Une faute payée mais un héritage impossible…à moins que…le hasard ne s’en mêle…
Alors que la frontière se fait mince, entre vengeance et  replonger, entre pardon et reconnaissance les faits vont se bousculer…pas vraiment comme on pouvait s’y attendre…

Hans Petter Moland réalise une comédie à mi-chemin entre le film noir et l’humour grinçant s’il n’est caustique. Affichant une belle brochette de personnages tous plus ou moins borderline, notre chic type s’avère finalement être le plus équilibré de tous…Quand à l’intrigue elle s’avère croustillante et surprenante jusqu’à la fin ! Une réussite !
Un chic type, Un chouette film !

Excessif.Com “…Une comédie norvégienne teintée d’humour noir…”
CritiKat.Com
…Aussi, et un peu à la manière des frères Coen, le physique ingrat, décrépit, de tous ces personnages restent une manière de délocaliser les figures du film noir pour les rendre aussi pathétiques que drôles. Enfin, axé vers la marge, l’objectif d’Un chic type glisse entre tous, sans jamais surplomber ceux qui se démènent avec leurs stratagèmes mesquins et leurs chiennes de vie….”
Le Monde.Fr – “Un chic type” : l’humour au Nord

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s